La pollution est un enjeu majeur de notre époque et les microplastiques sont l'une des nombreuses sources qui y contribuent. En particulier, les vêtements en fibres synthétiques, comme ceux utilisés pour les vêtements de sport, peuvent libérer des microparticules lors du lavage. Mais quelles sont réellement les implications de cette pollution invisible et que pouvons-nous faire pour la combattre ? C'est ce que nous allons découvrir dans cet article.
 
Microparticules de plastique

 

 

L'empreinte carbone des vêtements de sport

Dans notre quête constante d'amélioration des performances sportives, nous avons développé une gamme impressionnante de tenues spécialisées. Pourtant, ces vêtements de sport, et plus particulièrement les tenues de running, ont une empreinte carbone souvent négligée : celle liée aux microparticules qu'ils libèrent.
Ces particules microscopiques se détachent lors du lavage et finissent dans nos rivières et océans. Elles peuvent avoir un impact désastreux sur la faune marine et s'introduire dans notre chaîne alimentaire. Il est donc essentiel d'agir pour limiter cette source insidieuse de pollution.
 

L'impact environnemental des microparticules

Les microparticules de plastique sont particulièrement problématiques car elles ne sont pas biodégradables. Une fois dans l'environnement, elles peuvent persister pendant des siècles, causant potentiellement des dommages à long terme à la faune et à la flore.
Mais il existe aussi une autre dimension à cette question : le problème n'est pas seulement environnemental mais aussi sanitaire. Les microparticules peuvent s'accumuler dans le corps des organismes vivants et ont été retrouvées dans diverses espèces marines que nous consommons régulièrement.
 

Les solutions pour limiter la libération de microparticules lors du lavage

Fort heureusement, il existe déjà quelques solutions pour limiter la libération de ces particules néfastes lors du lavage. Un exemple est le sac Guppyfriend qui capture les fibres synthétiques pendant le cycle de lavage pour éviter qu'elles ne se répandent dans l'eau.
D'autre part, Cora Ball propose une solution similaire mais sous forme d'une balle qui attrape les microparticules pendant le cycle de lavage. Ces solutions peuvent sembler simples mais elles représentent un premier pas vers la protection de notre environnement contre cette forme insidieuse de pollution.
 

Au delà des solutions individuelles: le rôle des industriels et législateurs

Bien que ces solutions individuelles soient efficaces, il est important d'aborder ce problème à plus grande échelle. Les fabricants ont leur part à jouer en développant des matériaux moins polluants ou en intégrant directement un système anti-microparticule dans leurs produits.
D'ici à 2025, les lave-linge devront filtrer les microfibres de plastique.
T-shirt Sensus ADN DDD
T-shirt Sensus Aera Bleu Marine
T-shirt Sensus Aera Kaki

Découvrir les vêtements Sensus

Les vêtements Sensus sont Made in France, à partir de bouteilles plastique, de déchets textiles et de pulpe de bois.

La gamme Sensus

EN PRÉCOMMANDE
EN PRÉCOMMANDE
Cuissard running homme made in france
Cuissard running pour homme
EN PRÉCOMMANDE
Short Sensus éco responsable pour homme
Short éco-responsable et made in France
EN PRÉCOMMANDE